Le clocher et le carillon

La tour romane date du début du 11e siècle. En dessus du baptistère se trouve la chapelle de la Compassion, avec son vitrail de Paul Monnier (1961) représentant la Vierge au Buisson ardent. Elle servait de porche d’entrée pour l’ancienne église du Martolet.

Les étages supérieurs ont été reconstruits après leur destruction en 1942 par une chute de rocher. L’ancienne chapelle Saint-Michel, avec ses baies donnant sur la basilique, est devenue en 2015 un espace pour les expositions temporaires, tout comme l’étage supérieur.

Plus haut se trouve Trinitas (4100 kilos, sol dièse grave), le gros bourdon installé pour l’an 2000. L’étage supérieur est réservé aux sept petites cloches de volée : six fondues en 1818 et la Thébaine (1732 kilos, do dièse), le petit bourdon de l'ensemble abbatial installé en 1947.

Le clocher abrite depuis 2004 le plus grand carillon de Suisse, avec ses 49 cloches, ses 14 tonnes et sa tessiture de quatre octaves. Le visiteur peut l’entendre lors des fêtes religieuses et de concerts.

» Pour en savoir plus sur les cloches de l’Abbaye